#8 Visite du château de Coucy

13.10.17

Visite  du château de Coucy, Picardie, 1900 (circa)

Quittons la ville pour la campagne picarde, au cœur de l’Aisne, à Coucy-le Chateau-Auffrique. Le château que nous apercevons au loin fut bien malmené pendant les siècles qui suivirent sa construction. Véritable forteresse bâtie au XIIIe siècle par Enguerrand III de Coucy avec trente-trois tours et plus de deux mille mètres de remparts, le château fut assiégé plusieurs fois et notamment pendant la guerre de cent ans où le siège par six cent hommes d’armes dura trois mois. Au XVIIe, pendant la Fronde, il refuse de se soumettre à Louis XIV qui demande donc à Mazarin d’organiser son abandon et démantèlement (l’enceinte fut vendue par petits bouts aux bourgeois de la ville...). Un malheur n’arrivant jamais seul, l’épouvantable tremblement de terre qui eut lieu en Belgique en 1692 se fit sentir jusqu’à Coucy et le donjon fut fendu de haut en bas ! Le château n’échappa pas non plus aux révolutionnaires de 1789 qui le vendirent comme bien national et le transformèrent en carrière de pierres …

Racheté par Louis-Philippe en 1829, on prit enfin soin de lui et ses ruines furent consolidées par le grand Viollet-le-Duc lui-même qui fit installer une armature métallique tout autour de la grosse tour. Puis vint la Belle Époque où la visite du château était très prisée. À seulement 2h30 de Paris par chemin de fer (la voie ferrée de Coucy, disparue aujourd’hui, avait été créée en 1882), le site devint un haut lieu touristique. C’était même à cette époque le troisième site le plus visité en France après Versailles et le Mont Saint-Michel ! Rien d'étonnant donc à ce qu'on y retrouve notre Monsieur Eugène. Même si en cet instant précis, sa préoccupation première est plutôt de nature champêtre.

Hélas, le répit fut de courte durée pour le pauvre château. Pendant la 1ère guerre mondiale, il est occupé par les allemands qui, lors de leur retraite en 1917, décident de le détruire. 38 tonnes de dynamite sont placées dans le donjon et les tours ! L’explosion se produisit le 27 mars 1917. La ville de Coucy fut elle-même entièrement détruite.

Cette photo prise au début du siècle par notre photographe est donc un beau et émouvant témoignage de ce que fut ce château oublié et en ruines. Tellement oublié qu'on a eu quelque difficulté à l'identifier. Une association tente heureusement aujourd’hui de lui faire retrouver ses lettres de noblesse.

Vous aimerez aussi…

3 commentaires

  1. Pfff moi aussi j'veux la même vie que M. Eugène...la plage, les sports mécaniques et les sorties culturelles ;-)

    RépondreSupprimer
  2. mais comment avez-vous fait pour retrouver ce chateau juste avec la photo??

    RépondreSupprimer
  3. Et bien ce ne fut pas si facile ! Google image aide bien puis cest une recherche par mots clés, de type "chateau détruit pendant la guerre" C'est souvent le cas .. et quand on trouve, c'est une grande satisfaction

    RépondreSupprimer